LA TERRE, UNE OPPORTUNITÉ, LE FONCIER UNE MENACE.

Rokhaya Daba Fall

Pédologue

 

Aux lendemains de la grande sécheresse du Sahel des années 72/73, le monde secoué par les images d’hécatombe a lancé l’alerte sur l’insuffisance de terres pour nourrir une population croissante dans les pays du Sahel (FAO 1976).

Des études plus approfondies conduites dans les années 90 et au début du 21eme siècle, ont prouvé que la disponibilité de terres pour l’Agriculture ne constitue pas une contrainte pour le développement de l’Agriculture. De plus, les changements climatiques ne produiront pas des effets considérables sur la disponibilité globale de terres pour l’Agriculture, d’une part, et que le Sahel et le continent Africain pris dans son ensemble appartiennent aux régions du monde où la disponibilité en terre pour l’Agriculture est en symbiose avec l’auto développement(BM 1990 ; CE Delft 2008 ; FAO 2008).

A l’appel de la Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et l’Abondance, nous avons démontré dans le cadre de l’Institut National de Pédologie (INP) que la disponibilité en terre ne constitue pas une contrainte pour le développement de l’Agriculture au Sénégal (RDFALL 2008).

Cependant, un régime et un code foncier non propices pourraient constituer des contraintes au développement surtout quand on fait face à l’urbanisation et le phénomène d’accaparement des terres, deux processus exponentiels depuis quelques années au Sahel.

Ce document se fonde les résultats de ces études et propose de nouvelles approches et stratégies de gestion des terres pour un foncier participatif au développement global.

Mots clés : Terre, Foncier, Développement, Nutrition , Alimentation

LAND TENURE BETWEEN OPPORTUNUTY AND THREAT

ABSTRACT

Shortly after the tremendousSahel drought that occurred on 1972/1973, it was predicted that the region is did not have enough arable lands to feed their own population (FAO 1976).

Years later, on the 90ththan on starting of the 21 century, more studies concludedthat agricultural land availability won’t be a constraint for the World. Moreover, climate change won’t have considerable change on land availability and in particular Sahelcountries and the African continent as anall belong to the part of the world where land availability for agricultural productionis in symbiosis with potential auto-development(WB 1990 ; Delft, 2008 ; FAO 2008).

Following the so-called GOANA appeal it was demonstrated, in the framework of the National Institute of Pedology (NIP) that land availabilityin not a constraint for agricultural development in Senegal (RDFALL 2008).

However, non-adequate land tenure could be a real handicap, particularly when one is facing a terrific pace of urbanization and land grappingphenomenon.

This paper based on these studies, suggest new land tenure approachand strategies that is more in phase with African development goal.

Keaworlds:  land tenure,development, nutrition, food, land grabbing.

Laisser une réponse