Synthèse Atelier jour 2 GRN 30 Novembre

Guillermo Sintez DIAZ

Quelques mots, idées qui reviennent sur toutes les interventions

Diagnostique (tentative analyse SWOT)

Mutations environnement international et national? financements réduction aide = opportunité mobiliser ressources locales internes, AG géopolitiques, OS mutations gestion pêche avec conseils, commissions,

Manque transparence GRN est nébuleuse, AG la faible capacité contrôle fait que l’auto responsabilité entreprise privé devient importante, OS les défaillances organisationnelles et institutionnelles

Inefficacité Sur  15 ans l’état n’a reçu que 14 milliards de revenus de mines, et pas un franc de redevances. OS 800 à 1,3 millions captures non déclarés. OS Plusieurs directions techniques. Inefficacité codes non

Manque info et savoirs  La maîtrise info est détenu par cabinet étrangers. Cartographie fonds marins mal définies, pas assez d’études

Concentration pouvoirs Ministre mines, OS ministre pêche, Fatou Ndiaye hommes, AG chez le président, ce qui mène à des problèmes de gestion

Sous régional. ex Niger, OS pas d’harmonisation 5 pays frontières communes

RECOMMENDATIONS

Reforme codes Mines ,  plus pouvoir au parlement, intégrer la publication des contrats comme obligation dans code minier, appliquer recommandations,  penser aux générations futures

OS code pêche car ministre mesures exceptionnelles qui donne pouvoir faire tout

Limiter et mieux encadrer les pouvoirs du ministre

Transférer certains pouvoirs à l’Assemblée nationale: Exemple: Prévoir un processus de ratification des accords de pêche par l’Assemblée nationale (comme les APE)

Transférer certains pouvoirs à la justice qui doit juger les auteurs d’infractions au code de la pêche et fixer les peines.

Créer un tribunal spécial sur l’environnement et les ressources naturelles chargé de juger les auteurs d’infractions aux codes de la pêche, de l’environnement…

Intégrer publication contrat dans code minier

Abdou Gueye Recommandations

Le pays doit très tôt mobiliser tous les efforts nécessaires pour améliorer sa connaissance du milieu marin et appliquer des règles contraignantes pour sauver sa richesse écologique afin de promouvoir la pérennisation des ressources halieutiques;

Améliorer la Norme NS 05-061 qui met l’accent sur le rejet des eaux usées et de formuler des normes minimales spécifiquement liées au secteur pétrolier en prenant  en compte toutes les considérations du processus de l’activité

Interdire les campagnes sismiques dans les zones sensibles pendant la période de la remontée des eaux profondes entre Novembre et mai;

Exiger aux compagnies la réalisation parallèle des puits de secours, dispositif  rendu obligatoire par la Norvège;

Établir un plan d’aménagement détaillé de la mer puis cartographier les zones sensibles aux marées noires autour du talus pour identifier la fréquentation des espèces sensibles telles que les oiseaux marins et les cétacés;

Demander à la compagnie pétrolière de partager leurs données d’exploration afin de connaitre ce que regorge le fond marin c’est à dire aux endroits dans lesquels se trouvent les écosystèmes vulnérables

 

 

 

Laisser une réponse